Actualités
Découvrez nos derniers articles !

Engineer Position in Fiber Laser and Amplifier for Quantum Applications

TOPTICA France, french hub of the TOPTICA group, world-leading manufacturer of high-power low-noise fiber lasers and amplifiers is seeking a highly motivated and talented individual to join the team. We are looking for a candidate with a particular interest in the field of innovative laser source for quantum applications.Focus on the Labcom Starlight+The Labcom Starlight+ is a joint initiative between LP2N (Laboratoire Photonique, Numérique et Nanosciences) and Toptica France (formerly Azurlight Systems). This laboratory has been the birthplace of several major advances in laser sources for the quantum industry, and the founding partners have ambitious plans for growth and expansion following the implication of Toptica Photonics and the award of several major financed projects.We offerA stimulating research and industrial environment with close collaboration with R&D scientists from TOPTICA as well as ALPhANOV.The LP2N lab will also provide an interdisciplinary working atmosphere, as it is hosted in the facilities of the Institut d’Optique d’Aquitaine, which is also home to Naquidis, the innovative centre for disruptive quantum products. Several annual social events are organized for taking time to relax and to get to know co-workers.Competitive salary and benefitsOpportunities for professional development and advancementAccess to the ressources and facilities of the Institut d’Optique

lire l'article
Senior Developer Wanted: Join our Team and Drive Innovation

Attached to the Naquidis quantum technologies innovation center, you will be in charge of developing new post-quantum cryptography products and participating in developing a dedicated startup. Your main missions are :– Elaborating the specifications with users and customers,– Choosing the right development language according to these specifications,– Developing 3 types of products: digital signatures, encryption schemes, and messaging applications,– Integrating the developed products in the users’ and clients’ IT ecosystems,– Carrying out tests and validating the developed products,– Providing technical support to users and customers,– Identifying the necessary evolutions and proposing a product development strategy,– Participating in the creation and development of the startup.

lire l'article
iXAtom recherche son Ingénieur(e) de recherche en développement d’expérimentation

iXatom est un laboratoire de recherche commun entre le Laboratoire de Photonique Numérique et Nanosciences de l’Institut d’Optique d’Aquitaine (LP2N), spécialisé dans les nouvelles techniques pour l’interférométrie atomique, et Exail, leader industriel dans les domaines de la photonique, de la navigation inertielle et des capteurs quantiques.Dans cet environnement unique à la frontière entre recherche fondamentale et applications, nous étudions les capteurs inertiels quantiques de prochaine génération, en particulier pour des environnements embarqués. En hybridant des capteurs classiques et l’interféromètre atomique, il est possible d’améliorer les performances des systèmes de navigation inertielle de plus d’un ordre de grandeur par rapport aux technologies existantes.

lire l'article
Postdoctoral & PhD Positions in cavity/waveguide QED

In two setups we are studying crystallization and self-ordering phenomena in systems where the emerging ordered structure has more degrees of freedom with respect to what can be obtained in a stationary wave cavity. The atoms are trapped in a traveling wave cavity, where they interact with several cavity modes, or within the core of a photonic crystal fiber, where they see a continuum of electromagnetic modes. In either case no boundary conditions are imposed to the emerging optical lattice, and the transition from homogeneous to periodic order consists in a crystallization of both light and ultracold atoms breaking a continuous translational symmetry. The scheme would allow the observation of supersolid-like components and quasi-crystals.

lire l'article
ELGAR : a future European Laboratory for Gravitation and Atom-interferometric Research

The ELGAR initiative supports the realization of a European underground infrastructure based on the latest progress in atomic physics, to study space-time and gravitation with the primary goal of detecting GWs in the infrasound band (0.1 Hz to 10 Hz). In view of organizing an answer to a forthcoming European research infrastructure call, the scope of the workshop will be to review the current developments related to the main technological building blocks of the antenna.

lire l'article
Joint Postdoctoral Researcher Position Available: Quantum Error Correction

The Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB) is a CNRS – Université de Bordeaux – Bordeaux INP joint research unit. As a host laboratory for the Doctoral School of Mathematics and Computer Science, the IMB brings together most of the mathematical research carried out on the Bordeaux site, and brings together the scientific activities of numerous researchers, teacher-researchers, doctoral students and post-doctoral fellows, working in the following 7 teams: Analysis, Scientific Computation and Modeling, EDP and Mathematical Physics, Geometry, Image Optimization and Probability, Mathematical Optimization Random Model and Statistics, and Number Theory.Quandela is a spin-off company from the French national laboratory CNRS that develops full-stack photonic quantum platforms. Founded in 2017, Quandela is a team of motivated quantum technology enthusiasts with broad experience ranging from quantum information, optics, quantum photonic, and semiconductor nanotechnologies.

lire l'article
Naquidis Center célèbre 18 mois de collaborations fructueuses en présence d’Alain Aspect, Étienne Klein, Christophe Salomon et une conclusion marquante d’Alain Rousset

Le 11 juillet 2023, l’Institut d’Optique d’Aquitaine a été le témoin d’un événement marquant : la célébration des 18 mois d’actions concrètes de collaborations entre le monde académique et industriel dans le domaine des technologies quantiques, au sein de l’initiative Naquidis Center, créée en mars 2021. Cette journée exceptionnelle a rassemblé des personnalités de renom telles qu’Alain Aspect, Étienne Klein et Christophe Salomon, et a été marquée par la conclusion d’Alain Rousset et la remise de la médaille de la Région à Alain Aspect.

lire l'article
Signatures: The Expertise of the Cryptis Team (Xlim, Limoges) at the heart of the New NIST Post-Quantum Cryptography Standardization Round

Post-quantum cryptography is at the forefront of research in computer security, anticipating the era where quantum computers could jeopardize classical encryption systems. Within this rapidly evolving field, Philippe Gaborit and Nicolas Aragon (from the XLIM laboratory in Limoges) are contributing to several submissions proposed in the new NIST standardization round for choosing digital signatures: MIRA, RYDE, and PERK based on the MPC in the Head technique, as well as WAVE, based on error-correcting codes.The Cryptis team will also be present at the Crypto 2023 conference (Santa Barbara) with their paper titled « Analysis of the security of the PSSI problem and cryptanalysis of the Durandal signature scheme. » This paper provides a new analysis of the resistance of the Durandal signature scheme. Nicolas Aragon and Victor Dyseryn will be in attendance.Congratulations are also in order for Agathe Cheriere, who, alongside Nicolas Aragon, Tania Richmond, and Benoit Gérard, received the Best Student Paper Award at the ACNS 2023 conference (Kyoto) for their paper « BIKE Key-Recovery: Combining Power Consumption Analysis and Information-Set Decoding. »The Cryptis team at the XLIM laboratory in Limoges is emerging as a key player in this cryptographic revolution. Their expertise and commitment are tangible evidence of their leading role in securing future communications, safeguarding them from the threats of quantum computers.

lire l'article
iXAtom : des capteurs quantiques pour naviguer sur et sous l’eau

Le laboratoire commun iXAtom vise à mettre au point une nouvelle génération de capteurs inertiels, reposant sur l’utilisation d’atomes froids.Se repérer lors d’un trajet en bateau ou en sous-marin impose des contraintes auxquelles les outils actuels ne répondent pas entièrement. Le laboratoire commun iXAtom vise à mettre au point une solution dépassant ces limites, grâce à des capteurs inertiels quantiques à atomes froids.La journée quantique en Nouvelle-Aquitaine, organisée le 11 juillet 2023 par le NAQUIDIS Center, a été marquée par la signature du renouvellement du laboratoire commun iXAtom. Cette collaboration, entamée en 2017, réunit le Laboratoire Photonique, Numérique et Nanosciences (LP2N) – associant l’Institut d’Optique Graduate School, l’Université de Bordeaux et le CNRS – et la société Exail – issue du rapprochement entre les entreprises iXblue et ECA Group. Son objectif : mettre au point une nouvelle génération de capteurs inertiels, reposant sur l’utilisation d’atomes froids. Une innovation technologique qui pourrait sensiblement améliorer les systèmes embarqués de positionnement et de navigation, notamment dans le transport maritime. Explications.

lire l'article
Associate Researcher Position Available: Innovative laser source for quantum applications

The Labcom Starlight+ is seeking a highly motivated and talented individual to join the team of Giorgio Santarelli and Adele Hilico, as an Associate Researcher. We are looking for a candidate with a particular interest in the field of innovative laser source for quantum applications.

lire l'article
The Quantum Future Begins in Prague (🤝 Naquidis inside)

Announcing the start of the quantum projects. With the power to create unbreakable encryption, supercharge the development of artificial intelligence, and radically expedite the development of new drug treatments, quantum technology will revolutionize our world. On the 19th-20th April 2023, the quantum journey will begin in Prague with the kick-off meeting of the Qu-Test and Qu-Pilot project.

lire l'article
Professor Tenure Track Position Available: Join our Team and Drive Innovation

LABRI is a leading research institution in computer science and mathematics, with a particular focus on the fields of algorithms, cryptography, and quantum information. The University of Bordeaux is one of the top universities in France and is internationally recognized for its research and teaching excellence. The NAQUIDIS Center is fully dedicated to build collaborations between industrials and researchers to accelerate the time to market for disruptive quantum products and solutions.

lire l'article
Laser Scientist Wanted: Join our Team and Drive Innovation

Ultrafast lasers, initially developed in research laboratories, have gone far beyond the scope of research applications. These systems are now widely available for industrial applications (micromachining, life sciences, medical applications). Ultrafast lasers are emerging as a key enabling technology for the fast growing Quantum market, especially for quantum computing & communication, both identified as two dominant axes of the second coming quantum revolution. As a coordinator of common R&D programs between XLIM & SPARK Lasers, your daily work will be essentially experimental & at the cutting-edge of academic & industrial world. Your main mission will be to transfer world-class academic laser performances from a lab environment to the market through new SPARK Lasers products for Quantum applications. XLIM Fiber Laser R&D team is a world class leader in the design & demonstration of high performances ultrafast fiber lasers in the MIR at non conventional wavelength with record performances in terms of pulse energy & duration. SPARK Lasers is the structure that will promote the results of the program after transfer of know-how by the laboratory. SPARK Lasers is currently the world leader in ultrafast 920 nm lasers for biological imaging. This young company wishes to increase its product offering in the photonic quantum computing market by offering ultrafast lasers at innovative wavelengths in line with this market (for the excitation of quantum wells and single photon sources).

lire l'article
VEGA: Development of embedded quantum gravimeters

This project aims to develop embedded quantum gravimeters (using atomic interferometry with laser-cooled atoms). The project includes both fundamental research questions and prototyping, with the final objective of designing a cold atom quantum gravimeter in a strap-down configuration (without active stabilization platform) on mobile carriers. In terms of performance, the aim is to improve performance by an order of magnitude compared to existing classical sensors, in particular in terms of accuracy. This will considerably facilitate the measurement process by eliminating the static calibration phases.To reach this goal, several technical and scientific challenges will have to be addressed:– Optimal coupling between the atomic interferometer, conventional sensors (mechanical accelerometers, fiber optic gyros), and the carrier’s navigation unit. This question of hybridization and fusion of sensors is central because quantum sensors alone will not be able to meet the constraints imposed by a dynamic environment.– To define the optimal operating regime of the atomic interferometer to guarantee a high level of performance in variable conditions (sea state, vibrations, etc.)– To understand the needs of the end-users in terms of performance, but also in terms of size and power consumption, in order to reach the optimal compromise in terms of operability.– To define the best system architecture taking into account all these constraints.The expected results are the following:– An operational prototype of an embedded quantum gravimeter running on a stabilized platform, and ready to be commercialized– Demonstration of the principle of a quantum gravimeter in strap-down configuration, and understanding of the technical and scientific limitations– New techniques allowing an optimal hybridization between quantum and classical sensors for embedded gravimetry– New technological building blocks (electronics, optics, mechanics, software) to improve the embeddability of quantum sensors, or their operation in a dynamic environment

lire l'article
Qu-Test: The Quantum sensing test-bed to benchmark industrial products

Qu-Test is a partnership of European testbeds for quantum technology, which is composed of distributed infrastructures with globally unique equipment and competencies across Europe. The goal of the partnership is to provide European industry with the necessary support in terms of infrastructure and know-how to move faster to the market and create a robust supply chain for the quantum technology market. The partnership is aligned along three testbeds: quantum computing, quantum communication, quantum sensing. In more detail, the Quantum Computing Testbed will measure, characterise and validate cryogenic quantum devices, cryogenic qubits such as superconducting and semiconducting qubits, photonics qubits and ion traps provided by European industry, with an increasing service maturity and targeting larger quantum processors during the course of the FPA. The Quantum Communication Testbed will characterise devices for Quantum Key Distribution (QKD) and Quantum Random Number Generation (QRNG) and provide design and prototyping services to support innovation in the supply chain of quantum communication technologies. Finally, the Quantum Sensing Testbed will benchmark sensing and metrology instruments provided by industry and use a large suite of quantum sensors (clocks, gravimeters, magnetometers, imagers) to validate industrial use cases aiming at generating new business cases for quantum sensing and metrology devices. The three testbeds will be coordinated by a Single Entry Point (SEP) that will receive the requests of industry and direct them efficiently to the right testbed infrastructure. With additional services of IPR support, business coaching and innovation management, Qu-Test supports the European quantum industry with a holistic one-stop-shop to move the full ecosystem forward.

lire l'article
QI-Next: the smart quantum workforce in Nouvelle-Aquitaine

April 2023, NAQUIDIS launches QI-Next (the smart quantum workforce) with the University of Bordeaux (LABRI and IMB), and the University of Limoges (Xlim). ETA: September 2024 Two programs will run concurrently: Program A to promote regional academic offerings through an online platform on quantum algorithms and post-quantum cryptography; Program B to facilitate the entry of high-level students.Some positions are available, do not hesitate to contact us!

lire l'article
Development of the next generation of Quantum Gravimeters

Since November 2022, NAQUIDIS and 9 European partners have launched the FIQUgS project, thanks to the Horizon Europe program. ETA: November 2025 Gravimetry aims at unveiling the density structure of the undergrounds by measuring subtle changes of the local gravity acceleration. The first-generation of quantum gravity sensors (QGs) has received a strong interest from many customers, and the market is still growing. But the commercial potential and the positive-impact of the technology are not yet fully exploited because of several limitations such as transportability, robustness, user-friendless or high operation costs. To overcome the barriers that limit the operational utilization of field gravimetry and develop the solutions that will allow us to fully address the exploitable market, we propose to conduct in FIQUgS the development of several innovations, either at the technological level with improved QGs built upon a reliable and efficient supply chain, or in terms of operational methodology. The development of a next generation QGs product line, and the services associated for the conduction of field surveys, data acquisition and data inversion will allow to considerably develop our capability to address the market of advanced geophysics. The unique industrial and technological capabilities that will result from FIQUgS will positively contribute to several important societal objectives, especially the European Green Deal: – the new field QGs will allow for a reduction of the environmental impact associated with mining activities thanks to a reduction of drilling operations, and civil engineering where it will contribute to more efficient and resilient constructions. – they will contribute to improved utilization of geothermal energies through the development of non-invasive monitoring capabilities of the energy reservoir. – they will be involved in CO2 storage operations and will contribute to the fight against global warming thanks to these advanced monitoring capabilities. FIQUgS will also have an impact on quantum technologies markets, such as high-performance navigation or advanced photonics.Some positions are available, do not hesitate to contact us!More information here.Partners: Exail, asphericon, Robotnik, GReD, widmo, BRGM, University of Liège, CNRS-SYRTE, TNO, Naquidis Center

lire l'article
Le Plan Quantique France dans les territoires

Depuis la rentrée, l’écosystème quantique français organise des rencontres autour du plan Quantique France et de sa déclinaison dans les territoires au plus proche des laboratoires et des entreprises. Le 14 octobre, le pôle de compétitivité MINALOGIC organisait à Grenoble une journée intitulée Informatique Quantique : Quels challenges et quelles opportunités pour l’écosystème industriel. Philippe Bouyer intervenant sur la table ronde « plans quantiques dans les territoires et opportunités de collaboration entre Régions » a présenté l’initiative NAQUIDIS Center pour la Nouvelle-Aquitaine au côté de Alexia Auffèves, Directeur de Recherche CNRS – Institut Néel – Grenoble, d’Eleni Diamanti, Directrice de Recherche CNRS – LIP6, Sorbonne Université et d’Isabelle Robert-Philip, Directrice de Recherche CNRS – Laboratoire Charles Coulomb & co-dirigeante de l’institut quantique occitan. Une nouvelle rencontre est prévue le 10 décembre à l’IOA (Talence).

lire l'article
L’avenir de la sécurité des communications face à l’ordinateur quantique se joue à Limoges.

Le 5 juillet, le NIST (National Institute of Standard and Technology), le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) et l’Université de Limoges signent un accord de licence sur la base de brevets développés à Limoges. « Cet accord de licence, fruit d’un processus de concertation entre les parties prenantes impliquées, consacre au niveau mondial l’excellence de la recherche fondamentale française. Elle illustre tout particulièrement la qualité de l’école française en mathématiques et en cryptographie. » se réjouit Antoine Petit, Président-Directeur Général du CNRS. « Nous sommes fiers que les chercheurs de notre Université contribuent à définir le futur de la sécurité numérique. L’équipe de recherche CRYPTIS du laboratoire XLIM confirme l’impact global de ses travaux en cryptographie post-quantique. » se félicite Isabelle Klock-Fontanille, Présidente de l’Université de Limoges.Sécuriser les communications grâce à la cryptographieLa cryptographie est la science du secret. Elle est invisible, mais elle est présente à toutes les étapes de notre vie digitale. Que ce soit lorsque nous réalisons un paiement sur internet ou dans les gestes de notre quotidien comme lorsque nous retirons de l’argent dans un distributeur ou lors d’une connexion Bluetooth. Cette ubiquité et cette invisibilité est l’une des grandes vertus de cette technologie et démontre le niveau de maturité et d’intégration atteint dans ce domaine.Les opérations de cryptographie reposent sur des problèmes mathématiques difficiles à résoudre et qui nécessiteraient plusieurs milliers d’années de calcul pour remonter aux clés de cryptographie. L’information n’est donc lisible que par les détenteurs des clés de chiffrage. Les méthodes de cryptographie employées aujourd’hui ont été développées vers la fin des années 70. Elles ont été renforcées à mesure que la technologie de calcul progressait, les clés de cryptographie se sont donc allongées à mesure du temps qui passe. L’arrivée de l’ordinateur quantiqueCependant, même si elles restent très robustes face à la force brute des super-ordinateurs, elles deviennent vulnérables si l’attaque était menée avec un ordinateur quantique armé de l’algorithme de Shor. Ces ordinateurs n’étaient encore que conceptuels il y a quelques années, mais depuis 4 à 5 ans, les premiers calculateurs quantiques ont commencé à émerger des laboratoires. Des investissements massifs ont été réalisés à travers le monde pour atteindre la supériorité quantique et les roadmaps indiquent déjà la disponibilité d’architectures à plus de 100 Qubits dans les années qui viennent. Même si ce niveau de complexité déjà remarquable reste très insuffisant pour que l’ordinateur quantique puisse atteindre des performances utiles, il est suffisant pour faire passer une menace de “hypothétique” à “tangible”. Ainsi, pour les informations ou communications les plus critiques dont le contenu doit être maintenu secret sur de longues durées, il devient nécessaire d’envisager des méthodes plus robustes de protection.La Nouvelle-Aquitaine accompagne la transitionC’est pourquoi, une transition est nécessaire vers de nouvelles techniques de cryptographie dites « post quantique ». L’analyse du niveau de sécurité et des performances des candidats a permis au NIST de retenir un candidat (KYBER) parmi quatre candidats en phase finale permettant l’échange de clés cryptographiques. Il a été observé que deux des solutions finalistes pourraient s’appuyer sur des familles de brevets déposées dès 2010 par les enseignants-chercheurs Philippe Gaborit et Carlos Aguilar-Melchor (Université de Limoges et laboratoire CNRS Xlim), et détenues conjointement par le CNRS et l’Université de Limoges, ce qui a conduit à un accord de licence avec le NIST. Le NIST a aussi gardé quatre autres protocoles pour un dernier tour d’analyse en vue d’une nouvelle standardisation, les chercheurs en cryptographie neo-aquitains sont très impliqués dans deux de ces quatre candidats (HQC et BIKE).En Nouvelle-Aquitaine, depuis octobre 2020, le président Alain Rousset a lancé l’initiative NAQUIDIS Center, le partenaire pour envisager cette transition post-quantique sereinement. NAQUIDIS Center a pris des engagements forts notamment sur :La création de nouvelles entreprises ou de nouvelles opportunités de produits pour des entreprises existantes, par une forte mobilisation des mécanismes d’investissements privés et européens supérieurs à plusieurs millions d’Euros, La réponse à apporter aux enjeux sociétaux majeurs tels que le combat contre le changement climatique et ses effets, l’anticipation des catastrophes naturelles, la gestion des ressources naturelles, la mobilité, la santé, la sécurisation des communications et la lutte contre les cyberattaques etc…

lire l'article
La plateforme de Scientific Matchmaking de Naquidis est en ligne !

La team Naquidis a profité du forum des adhérents du pôle ALPHA-RLH au Château Laffitte pour annoncer l’ouverture de sa plateforme de Scientific Matchmaking. Les fonctionnalités de la plateforme sont ouvertes à toutes les organisations ou personnes intéressées par l’exploration du potentiel des technologies quantiques en lien avec les 3 axes thématiques définis par notre Scientific Advisory Board. Les informations collectées sont soumises à un accord de confidentialité. Déposez votre pré-projet sur notre plateforme dédiée. Les pré-projets peuvent être différents : recherche fondamentale, recherche appliquée, collaboration entre Recherche et Industrie, maturation de start-up avec co-création. Déposez un pré-projet Faites-nous part de vos compétences, expertises scientifiques, solutions ou produits technologiques. Nous vous solliciterons pour tout besoin en lien avec ces informations. Recevez des notifications

lire l'article
Postdoctoral & PhD positions available

Location: Institut d’Optique d’Aquitaine, Talence (Bordeaux area, France) A unique environment for quantum technologies, combining cutting-edge academic research and application-oriented industrial R&D and gathering key players in the field: LP2N: Academic research lab, specialized in novel atom interferometry techniques iXblue: Industrial company, a pioneer in field quantum sensors iXatom: fully integrated joint research lab between LP2N and iXblue Naquidis: Innovation center for quantum technologies Many possible projects, ranging from fundamental physics to field applications: High flux ultracold atom sources for the next generation of quantum sensors Miniaturization of the multi-axis quantum accelerometer using hybrid atom chips Multidimensional atom interferometry towards full quantum inertial navigation units Quantum sensors for Space geodesy Quantum sensors in microgravity and applications to fundamental physics in space Onboard multi-axis quantum accelerometer in strap-down operation Applications of these projects include fundamental physics, inertial navigation, ground, and onboard gravimetry, space geodesy… Contacts: baptiste.battelier@institutoptique.fr, vincent.menoret@ixblue.com

lire l'article
ESA probing navigation via the quantum realm

ESA’s NAVISP programme – helping to invent the future of European navigation – is probing the science of the very small. The aim is to employ hyper-sensitive quantum technology-based sensors as supplementary navigation solutions, including tracking local variations in gravity that could be matched onto regional and global gravity maps.

lire l'article
Partenariat avec Usine Digitale

Dans le cadre de la stratégie quantique nationale, et avec l’aide de l’Usine Digitale, un fil d’actualité est mis en place de façon hebdomadaire pour tout savoir de ce qu’il se passe dans le quantique en France. NAQUIDIS assure la coordination pour l’écosystème néo-aquitain. Envoyez-nous vos infos au fil de l’eau : audrey.durand@institutoptique.fr Actualité Scientifique (academic breakthroughs) Actualité Techno (technological breakthroughs) Actualité Startups Actualité Industrie (industrial investments) Actualité Investissement (investment rounds and relevant capital injections) Actualité Business (commercial updates such as M&A) Actualité Institutionnelle/Gouvernementale (government policy updates) Actualité Contenus et Formations Actualité Événementielle (inauguration, conférences…)

lire l'article
Quand stratégie d’accélération cybersécurité et stratégie quantique se combinent en Nouvelle-Aquitaine

Dans le cadre de la stratégie d’accélération cybersécurité, un premier appel à projets visant à soutenir le développement de briques technologiques critiques et innovantes en cybersécurité a été diffusé le 28 juillet dernier. Cet appel à projet est le premier d’une série à suivre jusqu’au terme de la stratégie d’accélération. Chacun des appels à projets comporte une liste de thématiques que doivent adresser les projets candidats à être soutenus (ils doivent adresser une seule ou plusieurs thématiques). Pour rappel la liste actuelle des thématiques est la suivante : Développement de briques de sécurisation des outils de communication à distance et collaboratifs ; Développement de technologies de chiffrement innovantes ; Développement de solutions associant cybersécurité et sureté de fonctionnement à l’interface entre systèmes cyber et physiques ; Développement de solutions de cybersécurité pour la sécurité des grands événements. En collaboration avec les services de la DGE, DREETS, et DRA-RI, le NAQUIDIS Center coordonne une réponse sur le prochain AAP dans le domaine de la cryptographie post-quantique. Au côté des laboratoires Cryptis (Limoges) et de ceux de l’IMB (Bordeaux), des industriels s’engagent aujourd’hui dans ce type de projet quantique car c’est la meilleure police d’assurance quantique (engaging in a quantum computing project today is the best quantum insurance policy) ! Au travers d’une collaboration avec Digital Aquitaine et de son DOMEX IA et Data Science, toute la communauté néo-aquitaine peut d’ores et déjà manifester son intérêt. La parution des thématiques retenues aura lieu fin novembre. Restez connecté !

lire l'article
Des capteurs quantiques corrélés pour vérifier la relativité générale

Une équipe de physiciens français (CNRS, Institut d’Optique Graduate School, Observatoire de Paris, UPMC, Université de Bordeaux), soutenue par le CNES et l’ESA, publient une étude détaillée démontrant comment deux ondes de matières différentes peuvent permettre de tester le principe de l’universalité de la chute libre au travers d’interféromètre atomiques corrélés. Au-delà du tour de force technologique, cette expérience constitue un premier pas pour explorer l’espace-temps avec des objets quantiques.A première vue, la relativité générale, théorie de la gravitation et prédisant les phénomènes macroscopiques, et la mécanique quantique, prédisant l’infiniment petit, sont inconciliables. Par exemple, la notion même de temps diffèrent d’une théorie à l’autre. En mécanique quantique le temps est une variable d’évolution externe indépendante, alors qu’en relativité générale le temps (ou plutôt l’espace-temps) obéit à sa propre dynamique.Au cœur de cette dernière théorie, le principe d’équivalence stipule notamment que des corps de masses différentes chutent à la même vitesse s’ils sont soumis au même champ de pesanteur. Si ce principe est déjà largement vérifié avec des objets de grande taille, son application au monde « quantique » microscopique soulève, encore aujourd’hui, de nombreuses questions. Des atomes refroidis à quelques millièmes de degrés au-dessus du zéro absolu au cœur de capteurs inertiels quantiques pourraient commencer à fournir des réponses à ces questions.Pour cela, cette équipe a développé une expérience qui permet, de manière unique, de mesurer simultanément l’accélération de particules quantiques de masse différente. 10 millions d’atomes refroidis à environ + 0.000001 degré, du Rubidium d’une part, et du Potassium, deux fois plus léger, d’autre part, sont envoyés dans deux interféromètres réalisés de manière simultanés. Les résultats obtenus sont remarquables car ils démontrent cette mesure simultanée permet de corréler les deux interféromètres atomiques, permettant d’atteindre une précision largement insensible aux perturbations extérieures.Grace à une étude méticuleuse de tous les effets qui pourraient dégrader les performances de la mesure, les physiciens a démontré qu’il est en particulier importance de contrôler les trajectoires relatives des particules, ainsi que des caractéristiques spatiales de la détection de ces dernières.L’équipe ne compte pas s’arrêter à ce premier résultat intermédiaire. En poussant plus loin la technologie des capteurs quantiques ils comptent atteindre des précisions où le principe d’équivalence pourra être tester au niveau quantique. Il faudra pour cela des atomes beaucoup plus froids, des interféromètres beaucoup plus sensibles où les ondes de matières se propagerons sur de plus grandes distances. Ceci passera par opérer ces capteurs en microgravité, au sein du simulateur qu’ils ont développés à l’Institut d’Optique d’Aquitaine voire ultérieurement dans un satellite en orbite autour de la terre. Au-delà de ce test d’une des pierres angulaires de la Relativité Générale, ces capteurs ultimes ouvriront la voie pour explorer la frontière entre le monde quantique et le monde relativiste.

lire l'article
Représenter l’écosystème quantique néo-aquitain à la Commission Européenne

Le NAQUIDIS Center est officiellement membre de l’association QuIC (Quantum Industry Consortium). Le Consortium défend, promeut et favorise les intérêts communs de l’industrie quantique européenne auprès de toutes les parties prenantes des technologies quantiques. Objectifs : Identifier les lacunes du secteur en termes de chaîne d’approvisionnement, de composants et/ou de technologies habilitantes, de performance, de propriété intellectuelle, de normes, de main-d’œuvre. Identifier les applications et les cas d’utilisation dans différents domaines. Faciliter la coordination entre les industries des technologies quantiques. Défendre les besoins de l’industrie quantique auprès des parties prenantes publiques. Favoriser un environnement commercial équitable et durable pour les technologies quantiques en Europe et assurer leur compétitivité au niveau mondial.

lire l'article
Au côté de TNO et PTB sur le FPA “open testing, experimentation and pilot production capabilities for quantum technologies”

Le NAQUIDIS Center a participé à l’évènement Matchmaking Partners Day for the FPA “open testing, experimentation and pilot production capabilities for quantum technologies » le 25 octobre dernier. Au travers d’un pitch de 10 minutes, Philippe Bouyer a présenté l’écosystème quantique néo aquitain à plus d’une centaine de participants européens, avec TNO (the Netherlands Organisation for Applied Scientific Research à La Haye aux pays-Bas) et PTB (agence nationale de métrologie à Brunswick en Allemagne). Les objectifs de ce call paru le 2 novembre sont de :Créer en Europe des infrastructures d’expérimentation et d’essai ouvertes, durables, accessibles aux universités et aux entreprises européennes, Développer et donner accès aux premières capacités de production européennes pour les technologies quantiques, en s’appuyant sur les infrastructures existantes en les reliant entre elles.

lire l'article
IA, Robotique et Quantique

NAIA.R, (R comme robotique) se tiendra sur 3 jours du 9 au 11 décembre 2021, au H14 à Bordeaux et proposera sur plus de 5 000 m2 des espaces de démonstrations, stands, rencontres professionnelles, ateliers, tables rondes et conférences. L’événement rassemblera les professionnels de ces filières, notamment représentés par le cluster Aquitaine Robotics ainsi que les partenaires de la RoboCup. Olivier Ezratty et Eleni Diamanti proposeront une conférence sur le quantique le 9 décembre et seront présents la matinée du 10 décembre à l’IOA (Talence) afin de rencontrer et échanger avec les acteurs du NAQUIDIS Center et les étudiants intéressés. Contactez-nous par mail audrey.durand@institutoptique.fr si vous souhaitez participer.

lire l'article
NAQUIDIS, lauréat de l’Appel à projets « Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux (MRSEI) » pour son 1er projet européen VIQTOR

Les capteurs quantiques ont fait l’objet de nombreuses études et sont aujourd’hui disponibles dans le commerce, mais ils sont également très limités. Les mesures ne peuvent être effectuées que dans une seule direction, alors que des mesures tridimensionnelles de type vectoriel sont nécessaires pour de nombreuses applications. En outre, le « temps mort » pendant les mesures dégrade la précision, en particulier lors d’une utilisation “long terme”.Grâce à une collaboration étroite entre des instituts de recherche européens et canadiens, le projet VIQTOR propose de développer des nouveaux outils de manipulation quantique 3D qui conduiront à une nouvelle génération de capteurs quantiques vectoriels. VIQTOR propose également de développer un réseau de capteurs quantiques avec des liens entre plusieurs nœuds répartis dans l’espace. Cette infrastructure permettra d’observer de petites « anomalies inertielles » avec une sensibilité accrue. La combinaison de ces deux innovations conduira à une carte vectorielle des accélérations et des rotations sur la géosphère – permettant la détection de petits signaux géophysiques auparavant inaccessibles avec les capteurs classiques. Ces capacités créent de nouveaux débouchés commerciaux, comme le positionnement sans GPS, la gestion des ressources sans forage ou l’amélioration des systèmes d’alerte précoce pour les catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre, les inondations ou les éruptions volcaniques.

lire l'article
La Région Nouvelle-Aquitaine sur la carte quantique du SGPI

Le 4 octobre dernier, les partenaires fondateurs du NAQUIDIS Center ont échangé pour la première fois avec Neil Abroug, coordinateur national pour la stratégie quantique. Ingénieur INSA et docteur en mathématiques appliquées de l’Université de Strasbourg, Neil Abroug est également diplômé en management de l’innovation de « Grenoble Ecole de Management », et en intelligence économique de « l’Ecole de Guerre Economique de Paris ». Il a travaillé en tant que chercheur et chef de projet au CEA dans le domaine de l’Industrie 4.0. En 2018, il a rejoint la Direction Générale des Entreprises où il a contribué à l’élaboration de la stratégie nationale quantique. Il a notamment été le rapporteur de la mission Forteza.L’originalité de l’initiative NAQUIDIS Center a retenu toute l’attention de Neil Abroug, et l’engagement fort de la Région Nouvelle-Aquitaine au côté de l’IOGS, des universités de Bordeaux et Limoges, du CNRS et du pôle de compétitivité ALPHA-RLH pour soutenir la démarche ont fini de convaincre le représentant du SGPI et une nouvelle visite est d’ors et prévue fin novembre à l’IOA. Toutes les initiatives “quantiques” seront ainsi présentées par les acteurs régionaux.

lire l'article
Muquans et NAQUIDIS à l’honneur dans les Echos Girondins

“L’entreprise girondine Muquans, numéro un des capteurs quantiques en France, a été fondée à Talence par trois physiciens avec de grandes ambitions industrielles. Dix ans plus tard, elle change de dimension en s’adossant à la société iXblue, qui vise le rang de leader européen de la photonique et des technologies quantiques. Philippe Bouyer, directeur de recherche au CNRS et cofondateur de Muquans, revient sur le parcours de cette pépite.” […] […] “Également mue par une « véritable volonté de venir s’implanter en Nouvelle-Aquitaine », iXblue a ainsi racheté Muquans en juin 2021. Pour l’entreprise girondine, cela constitue un moyen de monter rapidement en puissance, et de faire grandir un chiffre d’affaires qui plafonne autour de 3 millions d’euros, « limité par la taille de l’entreprise », estime Philippe Bouyer. « S’adosser à une société bien établie comme iXblue », qui compte plus de 700 salariés répartis dans le monde entier, et qui vient également de racheter le spécialiste de la photonique basé à Pessac Kylia, « va nous donner accès à un réseau de distribution commerciale mondial et un fichier client intégré. Et nous permettre de faire de l’intégration verticale, ce qui constitue deux volets importants pour augmenter notre capacité de production et notre croissance », analyse le cofondateur et conseiller scientifique en chef de Muquans.”

lire l'article
XLIM et IMB parmi les 9 finalistes du concours du NIST pour le chiffrement de demain

Sécuriser les données d’aujourd’hui contre les adversaires de demain. Les communications numériques sont protégées par des technologies liées à la cryptographie asymétrique. Peter Shor a démontré qu’un ordinateur quantique puissant permettrait de briser les schémas actuels. Qu’adviendrait-il si dans 5, 10 voire 20 ans certains secrets d’aujourd’hui étaient divulgués : échanges diplomatiques, transactions financières ou même données de santé ? Pour lutter contre cette menace, les cryptographes doivent accepter de ne pas se battre à armes égales. Avec des ordinateurs conventionnels d’aujourd’hui, il faut protéger les informations contre un adversaire quantique du futur. Le défi scientifique sous-jacent revient à trouver des opérations mathématiques simples à faire sur les appareils de tout un chacun, sans qu’une puissance de calcul démesurée ne puisse les défaire. Une modélisation de ces nouveaux problèmes consiste à imaginer une grille et un jeton, il est facile de décider si le jeton est proche de la grille. Mais si maintenant, au lieu de vous donner la grille, on ne vous donne que quelques points proches de celle-ci en plus du jeton, alors il est nettement plus complexe de déterminer si le jeton est dans un voisinage raisonnable de la grille. Le NIST (National Institute of Standards and Technology) a lancé une compétition internationale depuis fin 2016 pour chercher les futurs standards post-quantiques et a reçu 69 propositions valides. Après trois tours de sélection sur plusieurs années, on compte 2 schémas (BIKE et HQC) issus d’XLIM parmi les 9 finalistes pour le chiffrement de demain.

lire l'article
NAQUIDIS Center vient à votre rencontre

NAQUIDIS Center est le fruit de 3 années de travail. Son objectif est d’accélérer la recherche dans le quantique. Les créateurs du NAQUIDIS Center ont mis au point un fonctionnement hybride s’inspirant des meilleurs centres d’innovation avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, du CNRS, des Universités de Bordeaux et de Limoges, de l’Institut d’Optique Graduate School, et du pôle de compétitivité ALPHA-RLH. Industriels, académiques, CRT, structures d’accompagnement, nous vous proposons de venir à votre rencontre suivant vos disponibilités afin d’étudier les opportunités de collaboration. Remplissez le formulaire et à très vite !

lire l'article

Faites-nous part de vos compétences, expertises scientifiques, solutions ou produits technologiques. 

déposez un pré-projet